CONFESSION DE FOI DU RÉSEAU FEF

 

 

Présentation

En présentant cette version de la Confession de foi du Réseau FEF avec références bibliques proposée par la commission théologique, le comité national du Réseau FEF veut fournir un outil qui permette de fonder sur l’Écriture les affirmations de la Confession de foi, de les approfondir, de les enseigner.

La présentation ne peut pas être exhaustive. Dans le choix des versets, nous avons essayé d’éviter autant que possible les textes dont l’interprétation serait sujette à débat. Nous en avons cependant retenus quelques-uns dans la mesure où l’interprétation nous paraissant la plus sûre correspond à l’affirmation de la Confession de foi concernée. Nous invitons les utilisateurs de cet outil à lire chaque verset dans son contexte et en relation avec les autres textes proposés pour le même article.

 

1. Le vrai Dieu

Nous adorons un seul Dieu1, qui existe en trois personnes2 de toute éternité3: le Père4, le Fils5 et le Saint-Esprit6. Tout en partageant pleinement la même et unique nature divine, les trois personnes demeurent distinctes et des rôles distincts leur sont appropriés7. Le Père communique éternellement l’être et la vie au Fils8. L’Esprit reçoit éternellement l’être et la vie du Père et du Fils9. Le Père conçoit les projets divins et accomplit ses œuvres envers la création par la médiation du Fils10. Le Père et le Fils sont présents au monde et y agissent par l’Esprit11

Nous croyons que Dieu est absolu12, immuable13, tout-puissant14, omniprésent15, omniscient16, parfaitement sage17, saint18, juste19 et bon20. Il est esprit21. Il est vérité22. Il est amour23. Il est le Créateur de toutes choses et tout subsiste par lui et en lui24 ; il est souverain sur toute la création25. À lui sont dus, au suprême degré, confiance26, obéissance27, reconnaissance28, amour29 et louange30.

 

2. La Bible

Nous croyons que la Bible est la Parole de Dieu31 et qu’elle possède à ce titre une pleine et entière autorité. Elle est la seule règle infaillible de foi et de vie32. La révélation qu’elle nous apporte ne saurait être modifiée ni complétée par aucune autre33.

Nous croyons que le Saint-Esprit a souverainement présidé à l’origine et à la formation des soixante- six livres du recueil biblique34. Nous croyons qu’il en a lui-même assuré l’enseignement parfait et l’entière vérité jusque dans son détail35. Grâce à l’inspiration plénière dont ils ont ainsi bénéficié, les auteurs humains de la Bible nous ont communiqué la Parole même de Dieu36. Sans cesser d’être une parole humaine, portant les marques de son insertion historique. l’Écriture Sainte, rédigée sans erreur dans les manuscrits originaux, exprime avec une parfaite fidélité ce que Dieu a voulu nous dire37.

Nous croyons que la Bible est pleinement suffisante pour révéler ce que nous avons à connaître afin de parvenir au salut, de vivre selon Dieu et de trouver notre joie en lui38.

Nous croyons que le but de l’interprétation de l’Écriture est de déterminer le sens et le message voulus par ses auteurs39. La Bible a été rédigée en langage humain et doit être interprétée selon les conventions normales du langage et dans le respect de la diversité thématique et littéraire en son sein. Chaque texte doit être interprété en accord avec le reste de l’Écriture40.

 

3. La création et l’homme

Nous croyons que Dieu, dans sa parfaite bonté, a librement créé l’univers et tout ce qu’il contient, les êtres visibles et les invisibles41. Nous croyons que la création était, à l’origine, entièrement bonne, et que Dieu conserve pour elle un projet de justice et d’amour42.

Nous croyons que Dieu a créé l’homme et la femme en son image43, êtres corporels et spirituels44. Il appelle tous les humains à vivre en conformité à sa volonté. Ils devront lui rendre compte personnellement de leurs actes au jour fixé pour le jugement45.

 

4. La rupture avec Dieu et ses conséquences

Nous croyons que, créés moralement justes et bons, nos premiers parents ont consciemment désobéi à leur Créateur. Ils ont ainsi perdu leur condition première, et la création tout entière subit les conséquences de leur faute46.

Nous croyons que, depuis lors, tous les hommes, à l’exception de Jésus-Christ, se trouvent, dans leur condition naturelle, séparés de Dieu, enclins au mal, asservis au péché et soumis à la domination de Satan47. Ils transgressent les lois divines et demeurent, en conséquence, exposés à une perdition éternelle48.

Nous croyons cependant que Dieu, dans sa bonté, offre aux hommes un accès à sa grâce49. Tout être humain est appelé à répondre à cette offre de façon responsable durant sa vie présente, à la clarté des lumières qui lui sont accessibles, ce qui détermine son sort éternel50.

 

5. Jésus-Christ et son œuvre

Nous croyons que Jésus-Christ est le Fils unique et éternel de Dieu51 et qu’il s’est fait homme pour notre salut. Conçu du Saint-Esprit et né d’une vierge, Marie, il est à la fois réellement homme et réellement Dieu52. Il est le Messie promis par les prophètes53. Tout en s’étant volontairement abaissé, le Fils de Dieu a manifesté une entière perfection dans le domaine du vrai et dans le domaine du bien. Tenté comme nous en toutes choses, il est demeuré parfaitement saint54. Ayant reçu l’Esprit saint en vue de son ministère, il a parcouru le pays d’Israël pour y apporter son enseignement et accomplir de nombreux miracles attestant l’origine divine de sa mission55. Dans sa vie comme dans sa mort, il a pleinement accompli la volonté de Dieu, exprimé sa pensée56 et manifesté l’immensité de son amour57.

Nous croyons que Jésus-Christ a volontairement souffert et qu’il est mort sur la croix. Pour satisfaire à la justice divine, il a offert sa vie en sacrifice expiatoire pour les pécheurs et a ainsi subi à leur place le châtiment qu’ils méritaient58.

Nous croyons que Jésus-Christ est corporellement ressuscité59 et qu’il a été élevé au ciel. Il siège à la droite du Père et partage sa gloire60. Il intercède auprès de lui pour les siens61 ; il reviendra pour les prendre avec lui et pour établir le royaume de Dieu dans toute sa gloire62. Il est le seul médiateur entre Dieu et les hommes63. Il sera le juge des vivants et des morts64. Il est le Sauveur et le Seigneur65.

 

6. Le salut par Jésus-Christ

Nous croyons que c’est par grâce que les hommes peuvent être sauvés, par le moyen de la foi66. Le salut est pleinement accordé à toute personne qui, à la lumière de l’Évangile et sous l’action du Saint-Esprit, met sa confiance en Dieu, se repent de ses péchés et se réclame de l’œuvre expiatoire accomplie à la croix67. Uni à Christ et ainsi placé au bénéfice de sa mort et de sa résurrection, le pécheur reçoit le pardon de Dieu pour ses fautes, obtient les mêmes droits que s’il avait obéi à la Loi de Dieu, et bénéficie de la faveur divine68 ; il est baptisé dans l’Esprit : l’Esprit le régénère69, lui communique la vie éternelle70 et l’intègre au peuple de Dieu71. Sans atteindre ici-bas la perfection72, il s’engage dans une vie de piété, d’obéissance à Dieu, de témoignage rendu à l'Évangile et de service à la gloire de Dieu, manifestant ainsi par ses actes l’authenticité de sa foi et de sa repentance73.

Nous croyons que, par sa mort, Jésus-Christ a porté nos souffrances et nos maladies et qu’il nous a ainsi acquis la rédemption de notre corps74. En conséquence, nous expérimenterons à son retour une pleine et entière guérison75. Pour le temps présent, Dieu peut accorder s’il lui plaît une guérison extraordinaire par anticipation sur l’étape finale de la rédemption76. Dans le cas contraire, il appelle le chrétien à le glorifier dans la maladie, la souffrance ou la mort77.

 
7. Le Saint-Esprit et son action dans la vie chrétienne

Nous croyons que le Saint-Esprit, personne78 divine, est un avec le Père et avec le Fils79. Il est donné à tout croyant et vient habiter en lui au moment où celui-ci s’unit à Jésus-Christ par la foi80. Il a pour mission de mettre le croyant au bénéfice de l’œuvre de salut de Christ81. Il agit habituellement par l’Écriture, avec laquelle il ne saurait être en désaccord : il œuvre dans le cœur du croyant pour qu’il la comprenne, la reçoive avec foi et s’y soumette82. Il produit en lui son fruit83 ; il le rend capable de progresser dans la vie chrétienne84 et d’y persévérer jusqu’à la fin85. En comptant sur son œuvre en lui, le chrétien s’efforce de mener sa vie selon la volonté de Dieu86. Sous son action, et équipé par lui de ses dons, chaque chrétien est appelé à se mettre au service d’autrui dans l’Église et dans le monde selon le dessein particulier de Dieu à son égard87. L’Esprit seul peut assurer au croyant la communion avec son Dieu et avec ses frères88.

 
8. L’Église

Nous croyons que Dieu a voulu créer pour lui une humanité nouvelle89, appelée à lui rendre un culte90, et comprenant tous ceux qui auront été régénérés et réconciliés avec lui par Christ91. À cet effet, il a fondé l’Église le jour de la Pentecôte92, en accomplissement de la promesse faite à Abraham93. Elle est la communauté de tous ceux qui, issus de tous les peuples94, ont mis leur foi en Jésus-Christ95 en apportant leur adhésion à l’enseignement des apôtres96. Le Saint-Esprit unit ces croyants à Christ et entre eux pour former comme un seul corps97.

Nous croyons que Jésus-Christ est le Seigneur et l’unique chef de l’Église. Il la nourrit par sa Parole, la conduit par son Esprit et lui suscite divers ministères pour qu’elle remplisse ses missions. Il la fera paraître dans sa plénitude et sa perfection finale lors du renouvellement de toutes choses98. Il lui donne présentement pour mandat d’annoncer l’Évangile à tous les peuples et de faire parmi eux des disciples99.

Nous croyons que l’Église locale est appelée à manifester, à sa mesure, la réalité du Corps de Christ. Elle est une communauté de croyants nés de l’Esprit, qui, tout en reconnaissant leurs faiblesses, veulent vivre ensemble à la gloire de Dieu100. Il est du devoir de chaque Église locale et de chaque chrétien de préserver l’unité que l’Esprit produit entre les croyants véritables, pour l’honneur de leur Seigneur101.

 
9. Le baptême et la cène

Nous croyons que Jésus-Christ a prescrit à son Église de pratiquer le baptême et la cène. Les Églises locales veillent à la bonne compréhension de leur signification et en assurent une pratique digne.

Nous croyons que le baptême est un acte par lequel le croyant témoigne publiquement de sa foi personnelle en Jésus-Christ102. Par ce symbole de la purification des péchés, le croyant reconnaît son besoin du pardon de Dieu103, exprime son union avec Christ qui le met au bénéfice de la grâce divine104. Il signifie par ce geste son engagement envers son Sauveur105 et envers ses frères106.

Nous croyons que la cène commémore et proclame la mort expiatoire de Jésus-Christ. Nous croyons que le pain et le vin sont respectivement les symboles du corps et du sang offerts par notre Sauveur sur la croix. En participant à la cène, les rachetés témoignent qu’ils sont un avec Jésus-Christ et en communion les uns avec les autres, dans la joyeuse espérance de son glorieux retour107.

 
10. Vivre selon la volonté de Dieu

Nous croyons que le chrétien est appelé à conduire toute sa vie et à accomplir chacun de ses actes dans l’amour pour Dieu et le prochain108, dans l’obéissance à l’Écriture109, et pour la gloire de Dieu110. Il le fera en comptant sur l’œuvre de l’Esprit en lui111. Vivre selon la volonté divine et viser le bien en toutes choses sont l’expression de la reconnaissance du croyant pour le salut que Dieu lui accorde par grâce, en vertu de l’œuvre de Christ112. L’obéissance à Dieu découle de la confiance en lui113. Demeurant en deçà de la perfection, le croyant reste dépendant du pardon de Dieu tout au long de sa vie114.

Nous croyons que Dieu nous commande le respect de la personne humaine dès sa conception et jusqu’à sa mort, et la préservation de la dignité de chaque être humain115.

Nous croyons que Dieu requiert la préservation de l’intégrité de la cellule familiale. Le mariage, union d’un homme et d’une femme, est, depuis l’origine de l’humanité, une institution divine. Il comporte un engagement des conjoints, entériné par la société, à vivre une vie commune dans l’amour mutuel116 et dans une fidélité exclusive pour tout le temps où ils demeureront tous deux en vie117. Dieu nous appelle à veiller aux besoins matériels, affectifs et spirituels des membres de notre famille dont nous avons la responsabilité118.

Nous croyons que Dieu nous commande le respect des biens d’autrui119 et la fiabilité dans nos paroles120. Il nous appelle à promouvoir la justice sociale121 et à prendre soin de sa création122. Il adresse à chacun une vocation à le servir par son travail dans la mesure de ses moyens tout en réservant du temps pour la piété individuelle et communautaire123.

L’autorité politique étant une institution divine, le chrétien doit se soumettre à ceux qui ont la charge de l’exercer124 et prier pour eux125, tout en réservant à Dieu seul une allégeance absolue126.

 

11. La résurrection, le jugement final et l’éternité

Nous croyons que tous les morts ressusciteront, les justes et les injustes127. Nous croyons au jugement final par lequel Dieu manifestera sa justice parfaite en rétribuant chacun selon ses œuvres 128. Ceux qui auront persévéré dans l’incrédulité subiront, dans un état d’existence consciente, le châtiment éternel qu’ils auront mérité129. En vertu de la grâce qu’ils auront reçue par la foi, les rachetés jouiront d’une gloire éternelle dans la présence de leur Sauveur130.

 

 

1 Dt4.35;6.4s;1R8.60;És44.6;Jn10.30;14.9-11;1Co2.11;Ép4.6;Jc1.17. 2 Mt28.19; Jn14.16;2Co13.13.
3 Ex3.14;Ps90.2;93.2;Rm16.26;Ap1.4,8;4.8.
4 Jn6.27;17.3;20.17;1Co8.6;2Co1.2;Ép1.3;Ép4.6;1P1.2.

5 Jn1.1,18;8.24,58;20.28;Rm9.5;Col2.9;2Th1.12;Tt2.13;2P1.1;1Jn5.20. 6 Ac 5.3s ; 2 Co 3.17s.
7 Mt 3.16s ; Jn 1.1,18 ; 3.34 ; 8.16 ; 14.26 ; 15.26 ; 16.7,13-15.
8 Jn5.26;6.57;1Co11.3;15.28;Hé1.3.

9 Jn14.16;15.26;16.7;Ac2.33;16.7;Rm8.9;Ap22.1.
10 Jn1.3;5.30;6.38;Ac2.23;Rm3.25;8.28;Ép1.9s;3.11;Col1.16s;2Tm1.9;Hé1.2. 11 Gn 1.2 ; Ps 104.30 ; Rm 8.9-11.

12 1R8.27;Ps135.2s;Ép4.6.
13 Ps102.28;Rm1.23;1Tm1.17;6.16;Hé1.12;13.8;Jc1.17.
14 Gn18.14;Jb42.2;Ps97.1;115.3;Mt19.26;28.18;Lc1.37;18.27;2Co6.18;Ap1.8.
15 Ps 139.7-10 ; Jr 23.24 ; Ac 7.48-50.
16 1S2.3;Jb37.16;Ps139.1-6,16;Mt6.8,32;Jn16.30;Hé4.13;1Jn3.20.
17 Rm 11.33 ; 16.27 ; Ép 3.10.
18 Lv19.2;1S2.2;Ps39.3,5,9;111.9;És6.3;Jn17.11;1P1.15s;Ap4.8;6.10;15.4.
19 Dt32.4;Ps119.137;145.17;Jr12.1;Jn17.25;1Jn2.29;3.7.
20 Ps34.9;36.6;Ha1.13;Mt19.17;Jc1.13;1Jn1.5.
21 Jn 4.24.
22 Nb23.19;Jn14.6;Tt1.2;1Jn5.20.
23 Jn3.16;15.13;Rm5.8;1Jn4.7s,16.
24 Gn1-2;Jb33.4;Ps8.4;90.2;104.30;Jr10.12;Jn1.3;Ac17.28;Rm4.17;11.36;Ép3.9;Col1.16s;Hé1.2s;
Ap 10.6.
25 Ps33.9;115.3;Pr19.21;21.1;Lm3.37s;Mt10.29s;Ép1.11;1Tm6.15.
26 Ps37.3,5;40.4;78.7;84.12;115.9-11;Pr3.5;22.19;És26.4;50.10;Jr17.7.
27 Dt6.6-9;11.1;30.8;1S15.22;Rm6.15-23.
28 Dt 8.10 ; Col 3.17 ; Hé 12.28.
29 Dt6.5;11.1;30.6;Mt22.37.
30 Ps22.23;104.35;105.1;106.1s;115.18;117;147.1;150;Ex15.11;Ap4.11;5.12.
31 Mc7.9s;Ac4.25s;Rm1.2;3.2.
32 Dt 18.15,19 ; Mt 5.17-19 ; Lc 16.17, 29, 31 ; 24.25, 27 ; Jn 10.34-36 ; 17.20 ; Rm 6.17 ; Ép 2.20.
33 Dt4.2;13.1;Pr30.6;1Tm6.20;Hé1.1s;1Jn2.20-27;2Jn9;Jd3;Ap22.18s.
34 2Tm3.16;1P1.10-12;2P1.19-21.
35 2S7.28;1R17.24;Ps12.7;19.8-11;119.137,140,142,160;Pr23.23;30.5s;És43.9s;Ml2.6;Mt5.17-19;
22.44s ; Mc 12.24 ; Lc 1.3s ; Jn 10.34-36 ; 17.17 ; 2 Co 4.2 ; Ga 3.16 ; Ép 1.13 ; 2 Tm 2.25 ; 4.4 ; Tt 1.14 ; Jc 1.18.
36 És34.16;Jr20.9;25.3;Ha2.1;1Co2.4,10-13;7.10;14.37;2Co4.1-6;10.7-8;13.2s;1Th2.13;4.2;1P1.12;2 P 3.2.
37 Lc 1.1-4.
38 Dt4.2;Pr30.6;2Tm3.14-17;2Jn9.
39 2Tm2.15;Hé5.11-14;2P3.16.
40 Jr23.36;Mt15.5-6;19.3-9;Rm16.17;1Co15.11;2Co1.18;Ga1.8;2.2;Tt1.9;2P3.16.

41 Gn1-2;Ex20.11;Né9.6;Ps33.6;És40.28;45.18;Ac17.24;Ép3.9;Col1.16. 42 Gn 1.31 ; Rm 8.19-21.
43 Gn1.26-27;2.7;9.7;Jc3.9.
44 Ec3.21;12.7;1Th5.23;Jc2.2.

45 Ec 12.13-14 ; Ac 17.26-31 ; Rm 2.5-11 ; 1 P 4.5 ; Ap 20.11-15. 46 Gn 1.31 ; 2.16-17 ; 3 ; És 24.1-6 ; Rm 5.12,15-19 ; 8.20.
47 Gn 1.31 ; Rm 8.19-21.
48 Gn1.26-27;2.7;9.7;Jc3.9.

49 Ec3.21;12.7;1Th5.23;Jc2.2.
50 Ec12.13-14;Ac17.26-31;Rm2.5-11;1P4.5;Ap20.11-15.
51 Mt3.17;17.5;Jn1.1-3,14,18;5.18;8.24,58;Hé1.2s;13.8;1Jn4.9;5.9;Ap21.6.
52 Lc 1.26-38 ; Ga 4.4 ; Ph 2.6-11 ; Col 2.9 ; Hé 2.14-17.
53 Dt18.18;És7.13-16;9.1-6;11.1-5;52.13-53.12;Jr23.5s;Mi2.12s;5.1-5;Ml3.1;Mt16.16;Lc24.27,44; Jn 1.41,45,49 ; 5.46.
54 És53.9;Mt4.1-11;Mc1.24;Lc22.39-43;Hé4.15;1P1.19.
55 És42.1-7;Lc3.22;4.18-21;Jn5.36;10.25,38;14.11;Ac10.36-43.
56 És 50.4s ; Jn 3.34s ; 4.34 ; 5.19,30 ; 6.38 ; 8.26-29 ; 12.49 ; 14.24 ; 17.8.
57 Jn3.16;15.13;Rm5.5-11;1Jn4.9s.

58 És53.4-12;Mt26.28;Lc9.51;Jn1.29;12.27,13.1;Rm3.24-25;4.25;5.9,18s;2Co5.14,21;Ga3.13;1Tm2.6; Hé 10.12 ; 1 P 2.24 ; 3.18.
59 És53.10s;Mt28.6;Jn20;Ac1.3;2.24-32;10.40s;13.30-37;1Co15.3-7,20;1Th4.14.
60 Mt 28.18 ; Ac 1.9 ; 2.33 ; 7.56 ; Ép 1.20-21 ; 4.10 ; Ap 1.8,13-18; 5.6,12-14.

61 És53.12;Rm8.34;1Jn2.1s.
62 Jn14.3;Ac1.11;3.20s;1Co1.7;Ph3.20;Col3.4;1Th1.9-10;3.13;4.13-18;1Tm6.14;Tt2.13;Hé9.28.
63 Ac4.12;1Tm2.5;Hé8.6;9.15;12.24.
64 Mt 25.31-46 ; Jn 5.27-30 ; Ac 17.31 ; Rm 2.16 ; 2 Co 5.10.
65 Lc2.11;Jn4.42;Ac5.31;Rm10.9;Ép5.23;Ph2.11;3.20;2P1.11;2.20;3.2,18.
66 Jn1.12s;Ac13.39;Rm1.17;3.22-30;4.4s,13;5.1,17;9.30;10.10;Ga2.16;3.8;5.5;Ép2.5,8;Ph3.9;Tt3.7. 67 Ps32.1,2,5;51;Mc16.16;Lc13.3,5;Jn3.16;Ac2.38s;3.19;13.38s;16.31;26.18.
68 Ac26.18;Rm4.4s;5.1-11;Rm8.1,30;1Co1.30s;2Co5.21;Ga4.4-6;Ép1.7-14.
69 Jr31.31-34;Éz11.19;36.25-27;Mt3.11;Jn3.5-8;1Co12.13;Tt3.5;1P1.3,23.
70 Jn 3.16,36 ; 5.24 ; 6.37-40,47 ; Rm 5.18-21 ; 6.23 ; Tt 3.7.
71 1Co12.12s.
72 1R8.46;Ph3.12-14;Jc3.2;1Jn1.8.
73 Ps15;Mt3.8;7.17-20;Rm12.1s;Ép2.10;Ph2.12s;2P1.5-7.
74 És 53.4 ; Mt 8.17.
75 És65.19-25;Rm8.22s;1Co15.42-44;Ap21.4;22.2.
76 1Co12.11;Jc5.16.
77 Jn 21.19 ; 2 Co 12.7-9 ; Hé 11.37-39 ; Ap 2.10.

78 Né9.20;Jn14.16,26;15.26;16.8,13s;Ac1.16;5.3;8.29;13.2;15.28;16.7;Rm8.26s;1Co2.10;12.11; Ép 4.30.
79 Mt 28.19 ; Jn 14.16,23 ; Ac 5.3s ; Rm 8.9-11 ; 2 Co 3.17s ; 13.13.
80 Jl3.1s;Ac2.38;15.8;Rm8.9;1Co6.17,19;12.13;2Co1.22;3.3;Ga3.3;5.25a;Ép1.13s;4.30;1Th4.8; 1 Jn 4.13.

81 Jn3.5-8;16.7-11;Rm8.15s;Ép1.13.
82 1Co2.12s;Ép5.18s;1Th1.5;1Jn2.20-27.
83 És 32.15-18 ; Rm 5.5 ; Ga 5.22s ; 1 Jn 2.29 ; 3.4-9,16-24
84 Rm12.1-2;2Co3.18;Ép1.17-20;3.16-19;Col1.9;1Th5.23;2Th2.13;1P1.2. 85 1Co1.8;Ép1.13s;4.30;Phl1.6;Phl1.6;1Th5.23s;1P1.5.
86 Rm8.4,13;Ga5.16-25;Ép5.15-21;Ph2.12-13.
87 Ac6.3;Rm12.3-8;1Co12;1P4.10s.
88 1Co12.13;2Co13.13;Ép2.18;4.4.
89 Ga6.10;Ép2.15s,19;Col1.22s;1Tm3.15;1P2.9s.
90 1Co3.16s;Ép1.14;Hé13.15;1P2.5,9;Ap22.3s.
91 Ac 2.47 ; 1 Co 12.13.
92 Mt16.18;Ac2.
93 Gn 12.2s ; 17.5 ; Rm 4.16s.
94 És56.1-8;Jn10.16;Rm4.9-12;Ga3.28;Ép2.14-19;Ap5.9;7.9.
95 Jn 10.4,27 ; Ac 4.32 ; Ép 1.19.
96 Mt 16.18s ; Jn 10.4,14,27 ; 17.20 ; Ép 2.20 ; 1 Jn 2.24.
97 Rm 12.4s ; 1 Co 12.12s ; Ép 4.4-6.
98 Ép 1.22s ; 4.11-16 ; 5.25-27 ; Col 1.18 ; 2.19 ; Hé 3.1-6.
99 Mt28.19s.
100 Mt18.15-17;Ac2.42,47;Rm1.6s;1Co1.2;6.11;1Th5.5;Hé10.24s;Ap2-3.

101 Jn13.34s;17.20-23;1Co1.10-13;Ép4.1-3;Ph2.1-5;1P3.8. 102 Mc 16.15s ; Ac 8.36-38 ; 16.31-33 ; 22.16 ; Rm 10.9s.
103 Mt 3.5s ; Lc 3.3-14 ; Jn 3.25s ; Ac 2.38 ; 22.16.
104 Rm 6.3s ; Ga 3.26s ; Col 2.11-14.

105 Mt28.19;Jn4.1;Ac19.1-5;1P3.21.
106 Ac2.41.
107 Mt 26.26-28 ; Mc 14.22-24 ; Lc 22.19s ; Ac 2.42,46 ; 1 Co 10.16s ; 11.23-29.
108 Lv19.18;Dt6.5;Mc12.28-38;Rm13.8-10;Ga5.14;1Jn4.7,11,21.
109 1Co7.19;2Tm1.13;Jc1.22-25;1Jn5.3.
110 1Co10.31;Ph1.10s;1P2.12.
111 Rm 8.13s ; 12.2 ; Ga 5.22s.
112 Rm8.1-4;12.1;Ép1.4-8;Ph2.12s;Col3.17;1P2.9-12;1Jn4.9-11.
113 Ex 19.4-5 ; Dt 6.20-25 ; Jn 15.12 ; Ga 5.6.
114 Ps130.3s;Rm5.21;Ph3.12-14;Jc3.2;1Jn1.8-10.
115 Gn9.6;Ex20.13;21.22-25;Lv19.33-34;Ps8.6;139.13-16;És49.1;Jr1.5;Mt5.21-25.
116 Gn2.22-24;Ml2.14;Mt19.4-6;Rm7.2;1Co7.2;Ép5.25-33;Col3.18s;1P3.1-7.
117 Ex20.14;21.10s;Mt15.4-6;1Th4.3-8;1Tm5.4,8;Hé13.4.
118 Ex20.10,12;Mc7.9-13;10.19;1Co7.3-5;Ép5.22-33;6.1-4;Col3.18-21;1Tm5.4,8;Tt2.4s;1P3.1-7.

119 Ex 20.15 ; 21.33-22.13 ; Lv 5.21-24 ; 19.11 ; Dt 5.19 ; 22.1-4.
120 Ex 20.16 ; Lv 5.21-24 ; 19.11s ; Dt 5.20 ; Za 8.16-17 ; Mt 5.37 ; Ép 4.15,25 ; Jc 5.12.
121 És1.17;58.6-10;Éz16.49;Am5.24;Mi6.8;Za7.9-10;Mt23.23.
122 Gn2.15;3.23;Ex23.12;Lv25.1-12;Dt20.19;22.6-7;Pr12.10;Ap11.18.
123 Gn 2.15 ; Ex 20.8-10 ; És 58.13 ; 2 Th 3.10-12.
124 Pr8.15;Rm13.1-5;Tt3.1;1P2.13-16.
125 Jr 29.7 ; 1 Tm 2.1-2.
126 Ex1.15-17;Dn3.18;Mt22.21;Ac4.19;5.29;Rm13.7;1P2.17;Ap13.8;15.2;17.14.
127 Dn 12.2 ; Jn 5.28-29 ; 6.39 ; Ac 4.2 ; 24.15 ; 1 Co 15.20-23,52 ; 1 Th 4.14-16.
128 Pr 24.12 ; Ec 3.17 ; 12.13s ; Jr 51.56 ; Mt 16.27 ; 25.31-32 ; Ac 17.31 ; Rm 2.5-11 ; 14.10-12 ; 2 Co 5.10 ; Ap 20.12-13. 129 És66.24;Mt25.41-46;Mc9.47s;2Th1.6-9;2P2.9;Ap14.11;20.10,15;21.8.
130 Mt 25.23,34,46 ; Rm 8.18-25 ; Ép 2.8 ; 1 Th 4.17 ; Ap 3.21 ; 7.13-15 ; 21.2-3 ; 22.3-5.

 

© 2018 Eglise évangélique LA BONNE NOUVELLE La Roche sur Yon